Robe a l’anglaise en indienne (1780)

ROBE A L’ANGLAISE EN INDIENNE (1780)

 

Le 29 août 2015, la ville de Rochefort a fêté le retour à son port d’attache de la frégate L’Hermione partie en Amérique sur les traces de La Fayette un peu plus de quatre mois plus tôt. A cette occasion un accueil en costumes d’époque était organisé… et je n’ai pas résisté à l’envie de me confectionner une robe à l’anglaise en indienne, inspirée ce celle-ci :

inspiration(Robe à l’anglaise au dos en fourreau (mantua), coton imprimé à Coromandel (côte Est de l’Inde),
robe coupée et assemblée au Pays-Bas. Vers 1780, Victoria and Albert Museum)

J’ai trouvé de l’indienne à fleurs roses et bordeaux pour le manteau de robe, un coupon de lin uni écru pour la jupe et de la dentelle pour les engageantes :

tissu anglaise indienne

Pour commencer, j’ai dû refaire un patron en moulage, directement sur moi parce que le patron que j’ai copié n’étais pas du tout à ma taille… après une première toile qui n’allais pas du tout, la deuxième avec quelques ajustements était la bonne, après avoir relevé précisément les modifications je vais la garder comme doublure définitive.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA
                         (Le patron)                                         (La doublure du corsage assemblée et baleinée)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA       
          (Les pièces du corsage en indienne)                                   (Le corsage et sa doublure assemblés)

Toutes les coutures sont repassées ouvertes et surfilées.

Ensuite, assemblage endroit contre endroit du corsage et de sa doublure, surfilage et crantage du tour de l’encolure, et repassage après avoir retourné les deux pièces sur l’endroit :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA
(Crantage de l’encolure et détail des coutures)                              (L’encolure repassée sur l’endroit)

Montage des manches : assemblage en indienne et en doublure, puis placement envers sur envers des doublures dans l’indienne en superposant soigneusement les coutures qui sont maintenues ensembles par des points arrières à la main pour qu’ils soient invisibles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA
      (Les manches et leurs doublures)                                  (Points arrières pour fixer les coutures)

Et puis les manches sont montées sur le corsage, l’embus des têtes de manches froncé pour assurer de l’aisance au bras.

Reste à baleiner les bords des devants du manteau, à y coudre les crochets de fermeture et faire les ourlets des manches et du bas du corsage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA          OLYMPUS DIGITAL CAMERA
(Bouts de baleines protégées)                                           (Bande d’encolure cousue à petits points)

Et comme rien n’est parfait dans ce bas monde, mon encolure est trop échancrée… alors je l’ai rectifiée avec une bande autour de l’encolure, cousue à la main et qui sera camouflée avec un ruché.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
(Le corsage du manteau terminé)

Plissage de la traîne du manteau : une fois le milieu de la pièce de tissu marqué, plier bien régulièrement le tissu en vis-à-vis pour obtenir la largeur voulue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA          epinglage traine 1
(Et 3 mètres de tissu deviennent 70 cm !)                                 (La traine épinglée sur le corsage)

 Petits points à la main pour assembler la traîne sur le corsage.

assemblage 1          assemblage 2
(1ère couture : assemblage sur l’endroit)                         (2ème couture à fil double pour la solidité)

Décorations de la robe : un ruché en organza et un galon en passementerie autour de l’encolure et les bas de manches , le même galon pour border les compères.

ruche organza         OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La jupe : un panneau plissé pour le dos et un autre pour le devant, une bande de ceinture est cousue en haut de chaque panneau, les deux panneaux réunis par les coutures de côtés laissent les 20 derniers cm du haut ouverts pour pouvoir mettre la jupe et nouer les deux panneaux à la taille. Ces ouvertures permettent également d’accéder aux poches. J’ai ensuite cousu une dentelle aux fuseaux en bas de la jupe.

jupe plis        jupe panneaux

Puis avant de pouvoir faire les essais, il manquait un « cul de Paris » ou « faux cul », des engageantes (qui seront ensuite teintées au thé parce que trop blanches), des chaussures et un chapeau :

faux-cul         IMGP0090
                (Le « cul de Paris »)                                                                           (Les engageantes amovibles)   
chaussures1         chapeau1
               (Boucles de chaussures bricolées)                                                              (Chapeau terminé)

Et la robe portée le jour J dans les rues de Rochefort et à bord de L’Hermione :

rues rochefort        concour costumes
               (La parade dans Rochefort)                                                                (Le concours de costumes)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  (A bord de L’Hermione avec Isabelle, gabière)